Conférences et conférenciers

Conférences et conférenciers

webdiffusion

Michel Allan

PMP, PMP-RMP, MBA, FLMI

Conseiller en gouvernance de portefeuilles et de projets

R3D conseil
Le découpage d’un programme – Principes et perspectives
4 avril
BIO – Monsieur Allan contribue au succès de grandes organisations par ses contributions en conseil stratégique, en gestion de portefeuilles, de programmes et de projets, ainsi qu’en gestion des risques et de la valeur. Vulgarisateur et pédagogue, il est chargé de cours en gestion des risques à la maîtrise en gestion de projet ainsi qu’au certificat en gestion de projet de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR). Il y enseigne notamment le cours Gestion des enjeux et des risques en management de projet complexe et de programme. Il est actif au sein du PMI Lévis-Québec, où il a siégé au conseil d’administration pendant six ans. Cette organisation lui a d’ailleurs décerné le trophée Reconnaissance 2016, remis à une personnalité en gestion de projet pour sa contribution exceptionnelle aux meilleures pratiques et à la promotion de la gestion de projet au cours de sa carrière. En plus de la certification PMP, il détient la certification PMI Risk Management Professional.
CONFÉRENCE – Il est facile de constater que des initiatives d’envergure, tels la transformation organisationnelle et le renouvellement d’actifs, mobilisent de nombreuses organisations. De bonnes pratiques de gestion de programme s’avèrent essentielles pour en atteindre les objectifs. Mais, quand vient le moment de découper le programme et d’en établir le plan d’ensemble ou la feuille de route, sur quelles principes et pratiques devrait-on s’appuyer? Cette présentation sera l’occasion d’énoncer les principes applicables et de les positionner dans le but d’élaborer un plan d’ensemble. On y répondra à des préoccupations telles : · Comment prioriser les composantes? · Comment séquencer les composantes? · Quel est le rôle de la valeur, de la capacité, des risques, de la gestion du changement? · Le découpage doit-il est complet et immuable dès le départ? La présentation s’adresse aux parties prenantes à un programme, tant au niveau de leur gouvernance que de leur réalisation.

Conférence vedette

Michèle Audette

Commissaire

Enquête nationale sur les femmes et filles autochtones assassinées et disparues

La mise en place, les opérations et la fermeture d’une commission d’enquête nationale, dans un délai de 34 mois, est un formidable exercice de gestion de projet

4 avril

BIO – Née d’un père québécois et d’une mère innue, Michèle Audette, mère de 5 enfants, s’est impliquée très tôt dans sa vie dans la lutte contre les discriminations envers les femmes autochtones. À l’âge de 27 ans, elle devient la présidente de l’Association des femmes autochtones du Québec. Par la suite, elle occupe le poste de sous-ministre chargée du Secrétariat à la condition féminine du Québec. De 2012 à 2014, elle est présidente de l’Association des femmes autochtones du Canada. Depuis 2016, elle est commissaire dans le cadre de l’Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées. Elle a obtenu un certificat en Arts de l’UQAM et un doctorat honorifique de l’Université de Montréal. En 2012, elle a reçu la médaille du jubilé de diamant de la reine Elizabeth II des mains du Gouverneur général.
CONFÉRENCE – La mise en place, les opérations et la fermeture d’une commission d’enquête nationale, dans un délai de 34 mois, est un formidable exercice de gestion de projet en soi. En plus de la dynamique de l’urgence d’un tel projet, madame Audette et son équipe doivent composer avec des parties prenantes spécifiques : les survivantes et leurs familles, ainsi que de multiples volets complexes de la gestion de projet gouvernemental. Sous cette toile de fond exceptionnelle, madame Audette nous entretiendra sur la gestion du changement perpétuel dans une organisation gouvernementale éphémère. Imaginons, la construction et la déconstruction d’un avion en vol !

Patrick Baldwin

PMP, PMI-ACP, CSM, ITIL, CGO, Mgt 3.0, CCG, PNL maître-praticien

Conseiller stratégique, coach et conférencier

Sage Conseil

Redresser un projet…pas si rock‘n’roll que ça!

 

BIO – Monsieur Baldwin travaille dans les domaines de la gestion et de l’informatique depuis plus de 30 ans. Il possède une expertise tant en développement logiciel qu’en infrastructures technologiques, et ce, dans les secteurs privés et publics. Il a œuvré au sein de Bell Canada et de CGI pendant la moitié de sa carrière et est à son compte depuis. Il a eu le privilège d’occuper pratiquement tous les postes que nous retrouvons en informatique, y compris ceux de gestion. Il s’est rapidement découvert une passion pour la gestion de projet, domaine qu’il a expérimenté pendant plus de 25 années, en mode traditionnel et Agile. Le redressement de projets l’a occupé pendant 10 ans, une superbe aventure pendant laquelle l’humain fut au cœur de ses préoccupations. Depuis quelques années, il agit à titre de conseiller stratégique et coach. Il est passionné du haut potentiel de l’être humain et l’accompagne maintenant dans son développement. Il poursuit actuellement un programme de formation en vue d’une certification de Coach PNL (Programmation Neuro Linguistique).
CONFÉRENCE – N’est-il pas rare d’entendre qu’un projet est en train de déraper ou qu’il est en danger? Souvent pour le qualifier ainsi, nous observons les paramètres du triangle projet, échéancier, budget ou portée, qui ne s’alignent pas sur les attentes initiales. On consacre du temps précieux à l’analyse des écarts en regard de ces trois paramètres et les données sont souvent d’une précision peu discutable. Qu’en est-il du temps accordé à la recherche et l’analyse des causes exactes de ce dérapage? Le conférencier exposera une cause commune de dérapage constatée dans les multiples mandats de redressements qu’on lui a confiés. Il fera un retour d’expérience et partagera sans retenue quelques éléments essentiels pour lesquels il est profitable de porter attention afin de faire un succès des projets qui sont en voie d’échec. Attention!!! Les différents éléments présentés risquent d’être favorables et bénéfiques à tout projet qui se déroule bien mais souhaitant être optimisé.

Charles Baron

M. Ps., Ph. D.

Professeur titulaire, FSA ULaval (AACSB, EQUIS)

Université Laval FSA

Le leadership authentique pour dépasser les dynamiques relationnelles stériles en gestion de projet 

 

BIO – Détenteur d’une maîtrise obtenue à l’Université de Montréal et d’un doctorat de l’Université Laval en psychologie du counseling, monsieur Baron est professeur titulaire à la Faculté des sciences de l’administration de l’Université Laval, où il enseigne depuis 2004. Formateur primé et coach exécutif depuis plus de quinze ans, il enseigne et intervient dans plusieurs programmes exécutifs, notamment dans le programme LEADERS et au Collège des administrateurs de sociétés. Il s’intéresse particulièrement aux dirigeants, aux gestionnaires et aux facilitateurs de changement qui se sentent arrivés à une croisée des chemins dans leur carrière et qui souhaitent se déployer avec plus d’authenticité, de sagesse et de courage. En outre, il a conçu et participé à différents processus de développement organisationnel ces dernières années. Intervenant auprès de conseils d’administration de différents OBNL, monsieur Baron est membre de l’Ordre des psychologues depuis 2000.
CONFÉRENCE – La gestion de projet implique son lot de défis relationnels : amener les parties prenantes à s’engager de façon créative, soutenir et surveiller l’évolution du projet collectif ou encore, mettre ses vis-à-vis au défi de dépasser leurs vieilles habitudes. Or, il n’est pas rare que les acteurs du système et le gestionnaire de projet lui-même tombent dans le piège de se sentir victime de la situation, de devenir critique et intransigeant et d’espérer qu’un sauveur se lève. Dans le cadre de cette conférence, nous explorons comment assumer un leadership authentique pour aider à dépasser ces dynamiques relationnelles aussi fréquentes que stériles et pour amener chacun à reconnaître ses aspirations, son pouvoir et son imputabilité.

Jean-François Beaulieu

MBA, PMP, MCP et PPM

Ingénieur

Université Laval

Implantation du portefeuille d’activités RI à l’Université Laval

 

BIO – Monsieur Beaulieu est chargé de programme au sein de la Direction des technologies de l’information de l’Université Laval. Ingénieur de formation, il est diplômé du MBA pour cadres de l’UQAR, campus de Lévis, est certifié PMP ainsi que Microsoft Certified Professional pour les outils MS Project et PPM. Il possède plus de 25 ans d’expérience en gestion de personnel et de projets ainsi qu’en développement de produits. Il est également chargé de cours à la Maîtrise en gestion de projet de l’UQAR, campus de Lévis. Au cours des dernières années, monsieur Beaulieu a eu la chance de participer, à titre d’architecte d’affaires, d’intégrateur, de formateur et d’accompagnateur, à plusieurs projets d’implantation de processus et d’outils de gestion de projets et de portefeuille, autant dans de grands organismes qu’au sein de PME.
CONFÉRENCE – Demandes croissantes et ressources limitées, telle est la réalité des organisations, particulièrement dans le domaine des ressources informationnelles (RI). Pour s’assurer de faire les bons choix d’activités (autant les projets que la continuité), plusieurs se tournent vers les techniques reliées à la gestion de portefeuille, certains avec succès, d’autres moins… Cette conférence traitera non seulement de ce qu’est la gestion de portefeuille d’activités, mais aussi des motivations préalables à sa mise en place et des conditions de succès pour en faire une réussite. L’exemple vécu de la mise en place du portefeuille d’activités RI de l’Université Laval viendra illustrer les étapes et les outils utilisés, mais surtout les leçons à tirer d’une telle expérience.

Marie-Claude Bilodeau

Directrice générale

Association bénévole Beauce-Sartigan

Parce que oui, ça change notre monde!

 

BIO – Madame Bilodeau est directrice de l’Association bénévole Beauce-Sartigan depuis plus de onze ans. D’abord embauchée à titre d’intervenante sociale aux proches aidants, on lui offre rapidement le poste de direction. L’organisation dont elle s’occupe a le vent dans les voiles et est actuellement en train de réaliser sa 2e planification stratégique qui lui permet de se positionner comme un acteur majeur de son milieu.
CONFÉRENCE – Mais qu’est-ce que la réelle bienveillance? On parle de bienveillance envers soi, celle envers les autres et de plus en plus, celle envers nos organisations. Comment la bienveillance peut-elle amener une société et une organisation à évoluer par des projets axés sur cet aspect. Un exemple concret du vécu de l’Association bénévole Beauce-Sartigan (ABBS) vous permettra de mettre en lumière qu’un simple projet peut contribuer à un véritable mouvement de société.

Sébastien Blais

Chargé de cours

DGFC, Université Laval

Lean DMAIIC

 

BIO – À venir
CONFÉRENCE – À venir

Nicolas Bouchard

Étudiant au doctorat en management de projet

UQAC

Santé et sécurité au travail : Rôles et responsabilités des gestionnaires de projet en santé et sécurité du travail

 

BIO – Monsieur Bouchard détient un MBA en gestion de la santé et de la sécurité du travail de l’Université Laval et est actuellement étudiant au Doctorat en management de projet à l’Université du Québec à Chicoutimi. Ses recherches portent sur la prise en charge de la santé et sécurité du travail dans les organisations en contexte de projet SST. Il cumule plus de 14 années d’expérience dans la fonction publique du Québec, notamment à titre d’inspecteur en santé et sécurité à la CNESST. Inspecteur responsable, entre autres, du secteur aluminium et du réseau de la santé, il a donné plusieurs conférences et formations sur la gestion de la SST, le programme de prévention et la permanence des correctifs.  Il a également été formateur interne à la CNESST de 2009 à 2013 dans le domaine de la gestion SST.
CONFÉRENCE – On entend souvent parler de santé et de sécurité du travail dans le cadre des opérations régulières d’une organisation, particulièrement en contexte de rareté de main-d’œuvre où se produisent une intensification du travail et la nécessité de maintenir les efforts de prévention. Mais qu’en est-il en contexte de projet? Est-ce différent? Cette conférence en est une de sensibilisation à la prévention et a pour objectif de présenter les rôles et responsabilités des gestionnaires de projet en regard de la SST. Les gestionnaires de projet ont les mêmes obligations légales! Au moyen d’exemples concrets en contexte de projet, nous présenterons les obligations générales en SST en regard de la Loi sur la santé et la sécurité du travail et nous proposerons des outils pouvant soutenir les gestionnaires de projet. Ces derniers doivent être sensibilisés à la question et prendre leurs responsabilités, qu’ils soient représentants de l’employeur ou travailleurs.

Éric Boulanger

LSSMBB, PSM, PSPO, Certified Kanban Coach

Gestionnaire de production et responsable de l’amélioration continue

Malvern Panalytical

Le leadership servant au service de l’amélioration continue

 

BIO – Monsieur Boulanger est un professionnel ayant dix ans d’expérience dans le domaine de la gestion, plus particulièrement dans la gestion de projet ainsi que dans le domaine manufacturier tel le domaine du métal en feuille, de l’usinage, de la pneumatique, de l’hydraulique ainsi que des domaines ferroviaire, alimentaire et pharmaceutique. Spécialisé en amélioration continue, axé sur les résultats et ayant une bonne connaissance du fonctionnement d’une organisation manufacturière, il possède une expérience variée lui permettant de s’adapter à divers domaines. Ses connaissances en gestion de projet favorisent également sa compréhension rapide des enjeux organisationnels. Avoir eu à travailler dans divers milieux, tant en gestion qu’en ingénierie, lui a permis de développer une grande expérience dans le domaine manufacturier en général. Il a également été formateur interne à la CNESST de 2009 à 2013 dans le domaine de la gestion SST
CONFÉRENCE – L’aspect humain fait de plus en plus partie intégrante du style de gestion des nouveaux dirigeants. Dans le domaine de la gestion de projet et de l’amélioration continue, l’humain est au centre des processus et des activités mais est trop souvent oublié dans l’urgence du changement attendu. Le leadership servant et l’implication dans les départements ciblés sont des outils indispensables dans la réussite des projets d’amélioration continue. La véritable richesse d’une compagnie réside en ses ressources et en leur compréhension des processus ainsi que des véritables enjeux et problématiques que la compagnie rencontre au quotidien. Malheureusement, ces derniers sont trop souvent mis à l’écart. Voyons comment intégrer les ressources internes en tant que richesse dans le processus de gestion de projet en amélioration continue.
Philippe Bruno
Contrôleur de projet
Bombardier Recreational Products

Étude de cas

 

BIO – À venir
CONFÉRENCE – À venir

Ronald Bussières

MGP, PMP

Chef Planification et projets majeurs RA

Hydro-Québec

Le côté humain de la gestion de projets 

 

BIO – Diplômé en finance à l’université Laval en 1986, monsieur Bussières a consacré les dix premières années de sa carrière comme spécialiste en planification, suivi et contrôle financier corporatif chez Hydro-Québec. Ayant obtenu une Maîtrise en gestion de projet à l’UQTR en 1998, les vingt années suivantes ont été concentrées sur la gestion de projet. D’abord en gestion de projets de développement de produits à l’international pour l’Institut de recherche d’Hydro-Québec, puis à la gestion d’un portefeuille de projets de réseaux de distribution pour le territoire de la ville de Québec. Depuis 2017, en tant que responsable de l’alimentation en électricité des différentes communautés de la région de Schefferville, il dirige le programme de projets majeurs portant sur la remise à neuf d’une centrale Hydro-Électrique datant de 1953, située à Menihek au Labrador, ainsi que sur la réfection du réseau de transport et de distribution d’énergie provenant de cette centrale.
CONFÉRENCE – Dans un environnement technique, de méthodes, de procédures, de métriques et de courriels, comment définir le côté humain de la gestion de projet? Propulsons notre expertise en gestion de projet avec les qualités de leader de projet. Un modèle simple présente la nécessité de promouvoir la responsabilisation et la réduction des risques des projets. Pour y arriver, le modèle s’appuie sur la nécessité de cultiver l’appropriation du projet et l’engagement. L’auditoire pourra s’associer facilement aux situations concrètes en lien avec le modèle. L’introduction illustre la nécessité de communications riches puis une vidéo percutante montre une équipe engagée et concentrée pour livrer un projet dont l’issue est critique! Également, les exemples couvrent toutes les étapes du cycle de vie des projets. Cela démontre que l’exercice du leadership de projet est une activité continue. Enfin, la conclusion rappelle que la responsabilisation est ce qui lie l’engagement au succès d’un projet.

Gabriel M. Chirita

Ph. D. en sciences de la gestion
Professeur management et stratégie

UQAR

Think Inside the Box – L’innovation Agile

 

BIO – Titulaire d’un Ph. D. ès sciences de gestion, monsieur Chirita est depuis juillet 2018 professeur en management et stratégie à l’Université du Québec à Rimouski. Avant de rejoindre l’UQAR, il a occupé le poste de professeur en management et entrepreneuriat à l’Université de Moncton de 2016 à 2018, et de directeur de la recherche et du transfert de connaissances au sein de l’Institut d’entrepreneuriat Banque Nationale (IEBN) à HEC Montréal de 2013 à 2016. À ce titre, il a coordonné plusieurs projets de recherche portant principalement sur l’innovation de modèle d’affaires, le lean start-up, l’entrepreneuriat hybride et les incubateurs d’affaires.
CONFÉRENCE – Venez découvrir, dans une ambiance conviviale à l’aide des exemples ludiques, une méthode (ASIT Advanced Systematic Inventive Thinking) qui prône que les solutions simples sont les plus efficaces et que l’innovation est à la portée de tous. Cette conférence s’adresse à tous ceux et celles qui ont besoin de résoudre des problèmes de manière innovante (gestionnaires, créatifs, ingénieurs, étudiants, etc.) Basée sur la méthode ASIT, elle s’intègre parfaitement dans le canevas du Lean Six-sigma. L’objectif de restreindre les éléments en place, voire même les supprimer, s’inscrit parfaitement dans l’idée de frugalité du Lean. En effet, la première idée qui vient à l’esprit pour corriger un problème est souvent d’ajouter de nouveaux composants, mais on oublie souvent que tout nouveau composant apporte avec lui de nouvelles contraintes qu’il va falloir gérer. Lors de cette conférence, les participants apprendront se servir de la méthode ASIT pour simplifier le système en le réduisant plutôt qu’en augmentant sa complexité.

Marie-Lise Côté

Directrice du Bureau de la mobilité durable

Ville de Lévis

Leadership bienveillant et gestion de projet

 

BIO – Détentrice d’un baccalauréat en géographie, d’une maîtrise en urbanisme et d’une en management, madame Côté a œuvré pendant 27 ans dans la fonction publique provinciale où elle a occupé différents postes de direction, notamment à titre de directrice de l’habitation communautaire à la Société d’habitation de Québec et comme directrice générale de l’urbanisme et de l’aménagement du territoire au ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire. Depuis 2013, elle a agi à titre de directrice générale adjointe au développement durable et directrice générale par intérim à la Ville de Lévis. Depuis août 2018, elle y dirige le projet structurant de transport en commun afin d’encourager la mobilité durable sur le territoire lévisien et de contribuer à mettre en place des solutions concrètes aux problèmes de congestion. Animée dans sa gestion par des valeurs de rigueur, d’ouverture d’esprit et de dépassement de soi, elle ne conçoit pas la gestion sans bienveillance.
CONFÉRENCE – Un mythe récurrent à propos de la notion de bienveillance en gestion est qu’il est extrêmement ardu, voire impossible, pour un gestionnaire bienveillant de prendre des décisions difficiles. Or, dans la gestion de projet, le travail en mode matriciel exige des décisions difficiles au quotidien, notamment parce que ce mode de travail se conjugue dans un contexte hiérarchique incontournable. Dès lors, la gestion des priorités des diverses équipes impliquées dans la planification et la réalisation d’un projet devient un enjeu crucial de l’efficacité et nécessite régulièrement des décisions difficiles. Comment alors intégrer la bienveillance en gestion de projet? Dans cette présentation, madame Côté partagera sa vision du leadership bienveillant efficace. Quelques mythes, réalités et exemples illustreront son propos qui montrera que la bienveillance est un élément essentiel à la gestion de projet.

Nancy Dulac

Agente de Développement

Association bénévole Beauce-Sartigan

Parce que oui, ça change notre monde!

 

BIO – À venir
CONFÉRENCE – Mais qu’est-ce que la réelle bienveillance? On parle de bienveillance envers soi, celle envers les autres et de plus en plus, celle envers nos organisations. Comment la bienveillance peut-elle amener une société et une organisation à évoluer par des projets axés sur cet aspect. Un exemple concret du vécu de l’Association bénévole Beauce-Sartigan (ABBS) vous permettra de mettre en lumière qu’un simple projet peut contribuer à un véritable mouvement de société.

Conférence vedette

Guillaume Dulude

Ph. D. (c) Neuropsychologie
Stratège en communication interpersonnelle

Psycom
Quel est le leadership du futur?

3 avril

BIO – D’abord grand passionné de la communication, monsieur Dulude étudie, pratique et enseigne la psychologie de la communication depuis plus de 15 ans. Il termine actuellement un double doctorat (Ph.D.) en neuropsychologie et psychologie clinique et se spécialise au niveau des processus cognitifs, c’est-à-dire, des opérations mentales. Instigateur de la méthode Psycom, monsieur Dulude agit à titre de stratège en communication interpersonnelle, consultant en entreprise, formateur, conférencier, enseignant au niveau universitaire, documentariste et réalisateur. Ayant donné plusieurs conférences et panels à l’échelle internationale, il parle neuf langues et mise sur une approche éducative axée sur la pratique afin de permettre aux individus d’intégrer rapidement leurs nouveaux outils de communication.
CONFÉRENCE – Quel est le leadership du futur ? Un leader doit avoir accès à sa propre source d’énergie. Un leader doit être en mesure de transmettre cette énergie à son équipe. Cette contamination positive doit agir dès la première seconde dans une interaction entre deux personnes. Grâce aux neurosciences et à la psychologie clinique, nous savons maintenant comment générer le maximum d’effet dans toutes les situations de communication. Cette formation vous présentera des mécanismes cognitifs et émotionnels impliqués dans un leadership de haut niveau.

Conférence vedette

MARC DUTIL C.M.

Président et chef de la direction, membre du conseil d’administration
Groupe Canam inc.
Des comportements et des interactions humaines respectueuses et ouvertes : la source de succès soutenable

3 avril

BIO – Monsieur Dutil est né à Saint-Georges le 25 décembre 1964. En 1987, il termine ses études universitaires au Boston College. Par la suite, il fonde une entreprise de conception informatique dans le domaine des échanges électroniques. En 1989, il se joint au Groupe Canam Manac où il occupe jusqu’en 1995 différents postes à l’usine de Saint-Gédéon-de-Beauce, tout en poursuivant sa formation dans diverses universités canadiennes et américaines. Il est nommé président et chef de l’exploitation en 2003 et devient président et chef de la direction en 2012. Membre de l’Ordre du Canada depuis 2013, il est membre du Cercle des présidents du Québec et il est président fondateur de l’École d’Entrepreneurship de Beauce. Monsieur Dutil a siégé aux conseils d’administration de divers organismes à but non lucratif. Il a assuré la présidence de plusieurs campagnes de financement communautaires et il est fréquemment invité comme conférencier au Canada et à l’étranger. Il est marié à Catherine Larochelle depuis 1989 et est père de cinq enfants.
CONFÉRENCE – Monsieur Dutil nous partagera certains éléments de la récente transformation chez Groupe Canam, notamment que la seule source de succès soutenable se retrouve dans des comportements et des interactions humaines respectueuses et ouvertes. Les dollars, la matière première et les temps de cycle ont beau être hard, la clé du succès est indéniablement soft.

Thomas Février

PMP, Prince2

Gestionnaire de projet et de programme

Mouvement Desjardins

Quantification des risques en gestion de projet

 

BIO – Monsieur Février est gestionnaire de projet depuis 10 ans dans les technologies de l’information. Issu d’une formation en gestion de production et logistique, son profil est atypique. Il a évolué dans des secteurs variés tels que la restauration, l’impartition de services informatiques, l’industrie du logiciel et dernièrement, le bancaire et l’assurance. Depuis 2016, il associe ses efforts à ceux de monsieur Robert Paré dans une initiative d’amélioration de la pratique de gestion des risques de projet pour le bureau de livraison de projet du Groupe Technologique Desjardins.
CONFÉRENCE – En planification de projet, les évaluations d’efforts, de coûts, de durée et d’impact des risques sont généralement basées sur des estimations subjectives provenant d’experts. Notre conférence expliquera sommairement certains des biais cognitifs qui affectent le jugement des experts. La plupart des experts sont trop confiants dans leurs estimations de probabilité et de quantité incertaine, car ils sont influencés de façon inconsciente par des biais cognitifs. L’une des conséquences qui a été clairement démontrée est qu’ils sont moins fiables qu’ils ne le croient. Nous présenterons une formation de CALIBRATION que nous avons adaptée pour pallier ce problème et les résultats obtenus. Nous présenterons finalement en quoi la calibration des experts, associée à une simulation Monte-Carlo, peut fournir aux gestionnaires de projet et aux promoteurs, des informations pertinentes pour décider de l’allocation de ressources dans un contexte d’incertitude (coûts, durée et contingence reliée aux risques).

Marc Lafontaine

PMP

Conseiller stratégique

Alithya

Gouvernance, architecture d’entreprise, analyse d’affaires et gestion de projet : des métiers qui convergent?

 

BIO – Monsieur Lafontaine cumule plus de 30 années d’expérience en gestion des TI, dans les secteurs public et privé. Son savoir-faire a été mis à profit à titre de chef de projet dans des dossiers d’envergure qui intégraient des aspects technologiques et humains (architecture d’affaires, conseil stratégique, dossiers d’affaires et gestion de projet). Diplômé en administration des affaires (option systèmes d’information), il détient également un certificat en philosophie et une certification PMP. Depuis plusieurs années, il s’implique au sein du PMI Lévis-Québec, où il siège au conseil d’administration à titre de vice-président communications et de responsable du bulletin mensuel.
CONFÉRENCE – Quel est l’intérêt d’en connaître un peu plus sur les différents métiers qui transforment nos organisations? Chacun dira qu’il travaille déjà en collaboration avec ses collègues. Comment expliquer alors que certains projets soient parfois si mal alignés aux besoins d’affaires de l’entreprise et qu’ils donnent de si piètres résultats? L’arrimage des métiers y est souvent pour quelque chose. La définition des fonctions varie d’une organisation à l’autre, ce qui génère de l’ambiguïté. Pourquoi ne pas les définir, les comparer et montrer leurs interrelations en s’appuyant sur les meilleurs référentiels (TOGAF, BIZBOK, BABOK, PMBOK, COBIT)? Quelles sont les meilleures pratiques lorsque divers métiers collaborent dans les projets? La conférence de messieurs Lafontaine et Randolph apportera une réponse originale à ce questionnement.

Catherine Landry

Associée principale

Leadeo

Le Design Sprint: l’art d’intégrer l’humain à vos projets d’innovation

 

BIO – Associée principale chez Leadeo, madame Landry compte plus de 15 années d’expérience en amélioration continue, en apprentissage et en transformation organisationnelle. Elle mise sur l’humain afin de propulser des projets d’innovation soutenus par les approches reconnues à l’international telles le Design Thinking et le Design Sprint. Elle se distingue par son originalité, sa discrétion et sa vivacité d’esprit. Titulaire d’une certification en Innovation et Design Thinking, elle dose le risque entrepreneurial au respect des valeurs culturelles afin d’atteindre des objectifs innovants, et ce, en harmonie avec un souci constant de respecter des résultats durables, motivants et actuels.
CONFÉRENCE – Comment capter un enjeu complexe et le transposer en prototype testé auprès des utilisateurs et des autres parties prenantes, et ce, en 5 jours? Venez apprendre sur cette approche qui réunit la méthodologie Design Thinking et Design Sprint popularisé par Google Venture que nous combinons afin d’offrir le meilleur des deux méthodologies.

Conférence vedette

Isabelle Le Ber

Directrice générale

École d’Entrepreneurship de Beauce

De l’artisanat à l’industrialisation

4 avril

BIO – Passionnée de l’humain, du développement, de la neuroscience et de l’entrepreneur, madame Le Ber est à la direction générale de EEB depuis décembre 2014. Convaincue que les entrepreneurs sont hyper importants dans une société, son équipe et elle carburent à mettre les énergies de l’écosystème au profit du transfert de l’intelligence entrepreneuriale. Madame Le Ber possède plus de 20 ans d’expérience dans le domaine de la formation.
CONFÉRENCE – Comment l’École d’Entrepreneurship de Beauce a eu une croissance en 10 ans? Comment cette école est devenue une institution au Québec? La gestion de projet, une pratique, une philosophie et un outil pour la croissance, pour l’innovation et pour une saine gestion de l’équilibre H.

Conférence vedette

Bruno Marchand

Président-directeur général

Centraide Québec et Chaudière-Appalaches
La professionnalisation et la recherche de l’efficience dans le monde communautaire

3 avril

BIO – Président-directeur général de Centraide Québec et Chaudière-Appalaches depuis 2014, monsieur Marchand est reconnu, tant par la communauté philanthropique que par la communauté d’affaires, comme un ambassadeur engagé, crédible et estimé. Diplômé du Cégep de Sainte-Foy en techniques de travail social, monsieur Marchand a également obtenu son baccalauréat en philosophie de l’Université Laval. Depuis son arrivée en tant que président-directeur général, les stratégies novatrices d’engagement communautaire, de communication et de partenariat mises en place par Centraide Québec et Chaudière-Appalaches ont valu à l’organisation le Prix Innovation de la présidente-directrice générale de United Way Centraide Canada. Précédemment, monsieur Marchand a occupé le poste de directeur général de l’Association québécoise de prévention du suicide où il a su établir des alliances avec les forces vives de la collectivité et stimuler l’appui à la cause en ralliant bon nombre d’individus et de groupes autour de la problématique du suicide. Il a notamment été récipiendaire du prix Michael Sheehan remis par le Centre de prévention du suicide de Québec et du prix méritas Hommage de l’AQPS.
CONFÉRENCE – Le monde communautaire se transforme pour répondre à de nombreux défis. Sa professionnalisation et la recherche de l’efficience sont au cœur des solutions qui lui permettent de faire une différence et de créer un impact durable pour notre communauté.

Sébastien Marcoux

B. Ing., MBA

Vice-président, associé

Triode

Gestion de projet 4.0 :
L’humain avant la technologie

 

BIO – Ingénieur de formation cumulant plus de 20 ans d’expérience en gestion de projets, monsieur Marcoux a cumulé des fonctions de gestionnaire de projet, de chef de produits et de direction d’équipes d’ingénierie et de gestion de projets avant de joindre Triode en 2009 à titre de conseiller stratégique. Passionné par la gestion de projet et le développement de produits, il a accompagné des dizaines d’entreprises manufacturières de toutes tailles à titre de gestionnaire de projet, de conseiller stratégique, de coach et de formateur. Aujourd’hui vice-président et associé chez Triode, monsieur Marcoux est responsable de l’ensemble des services de soutien en gestion de projet et continue d’accompagner ses clients dans l’optimisation de leurs performances en gestion de projet avec un seul objectif en tête, l’atteinte de résultats concrets et durables.
CONFÉRENCE – À l’ère de la révolution industrielle 4.0, de nombreuses entreprises manufacturières sont à la recherche de solutions technologiques pour améliorer leur performance en gestion de projet. Mais jusqu’à quel point peut-on systématiser cette compétence critique dans les organisations? Et si le plus grand risque était de systématiser l’incompétence? Cette conférence se veut un partage de plus de 15 années d’accompagnement en gestion de projet auprès d’entreprises manufacturières québécoises. Quels sont les enjeux récurrents? Pourquoi l’efficacité et la rentabilité ne sont-elles pas au rendez-vous dans une proportion significative des projets réalisés? La gestion de projet, c’est la gestion de l’humain avant tout. Et l’humain possède une extraordinaire capacité à s’adapter à son environnement. On pose donc un regard sur la compétence des organisations à créer un environnement propice à la performance et au passage vers l’industrie 4.0 d’un point de vue gestion de projet.

webdiffusion

Corine Markey

B.A.A., P2P, LSSBB, Profil Nova

Formatrice et coach professionnelle certifiée

Service Conseil CM

Gérer l’expérience client

4 avril
BIO – Détentrice d’une licence en sciences économiques appliquées (BAA), d’une certification de coach professionnelle certifiée (PCC), du profil Nova, de gestion de projet (P2P) et Lean 6 Sigma Black Belt, madame Markey cumule plus de 25 ans d’expérience comme gestionnaire, consultante, formatrice et coach dans les domaines de la gestion, des ressources humaines et de la formation. Elle intervient dans les PME ainsi que dans la grande entreprise publique et privée. Ses services s’adressent au personnel en contact avec la clientèle, aux gestionnaires et aux propriétaires de PME. En travaillant sur le développement du leadership, les objectifs à atteindre, le plan d’action, les méthodes de travail et sur la qualité des relations, elle favorise un engagement et des résultats supérieurs. Ses clients lui reconnaissent un talent de résolution de problèmes et de vulgarisatrice pragmatique avec une touche d’humour.
CONFÉRENCE – Répondre aux besoins de vos clients ne suffit plus? Pour vos clients, interagir avec votre équipe doit être facile et créer de la valeur! L’appréciation de l’expérience client est complexe. Elle inclut un ensemble de facteurs tels que la qualité du premier contact, les interactions successives, la qualité des livraisons, la ponctualité, etc. Les bénéfices de cette conférence sont de sensibiliser à améliorer la satisfaction de votre clientèle, l’image de votre organisation via plus d’uniformité dans la communication avec la clientèle et le climat de travail et le taux de rétention de votre personnel en relation avec la clientèle. Au terme de la conférence, vous aurez une meilleure compréhension des besoins des différents clients et des parties prenantes. Avec quelques outils, vous serez en mesure de développer de la souplesse face aux situations de clientèle pour réduire les points de friction et rendre l’expérience client plus satisfaisante.
Stefano Orsi

Responsable de programme senior

Olympus NDT Canada

L’équipe au premier plan

 

BIO – À venir
CONFÉRENCE – Le moteur d’un projet est en fait son équipe. Cela est d’autant plus vrai dans une entreprise de haute technologie comme Olympus. Le conférencier partagera ses expériences des 20 dernières années dans le développement de produits destinés à un marché international.

David-Alexandre Paquette

M.Ing., PMP,  P2, ACC, TRA, PPCC, Coach ACC certifié Facilitateur certifié LEGO® SERIOUS PLAY®

Industrious Geek 

Pour un leadership axé sur le savoir-être

 

BIO – Fier de plus de 15 ans en gestion de bureau de projet (PMO), programmes, projet et gestion de changement dans divers domaines d’affaires, l’expérience professionnelle et personnelle de monsieur Paquette lui a permis de constater que l’enjeu numéro 1 des projets était le savoir-être des personnes. Cette croyance profonde du pouvoir du savoir-être comme facteur de succès des projets l’a amené à créer son entreprise, Industrious Geek, spécialisée dans le savoir-être en gestion de projet. Comme thérapeute en relation d’aide, Coach ACC certifié par l’ICF et Facilitateur certifié LEGO® SERIOUS PLAY®, il a acquis une solide expertise des compétences relationnelles et de l’intelligence émotionnelle. C’est par son expertise du savoir, du savoir-faire et savoir-être qu’il a développé l’approche des 3 savoirs® qui permettent d’amener une personne et une équipe à développer leur plein potentiel créateur efficacement et de manière efficiente.
CONFÉRENCE – Comme gestionnaire de projet, la mobilisation, l’engagement et la motivation de vos équipes projet vous tiennent à cœur? Découvrez comment tirer le meilleur de chacun de vos employés en étant leader coach axé sur le savoir-être. Cette conférence couvre notamment ce qu’est un leader coach et comment utiliser son savoir-être afin de mobiliser, d’engager et de motiver vos équipes de projet. Découvrez comment accueillir et canaliser vos émotions de manière créative afin d’amener une authenticité efficace et efficience dans vos relations. Apprenez à comprendre et à reconnaître les mécanismes de défense et les protections relationnelles pour bonifier vos interactions avec vos collègues et à influencer positivement vos équipes pour y inclure une culture du savoir-être. Tout ceci, par un ensemble de conseils et d’exemples concrets présenté de manière interactive et participative pour développer vos habiletés afin de vous propulser à être leader coach.

Robert Paré

M.Sc., PMP

Chef de projet

Mouvement Desjardins

Quantification des risques en gestion de projet

 

BIO – Monsieur Paré est gestionnaire de projets depuis 16 ans dans les technologies de l’information. Titulaire d’une maîtrise en statistiques, il a œuvré au sein de Statistiques Canada et du Bureau de la statistique du Québec (maintenant l’Institut de la statistique du Québec) avant d’entreprendre une carrière en gestion de projet en 2002 au sein de Hewlett-Packard. Travailleur indépendant depuis 5 ans, il travaille présentement dans le secteur bancaire. Depuis 2016, il associe ses efforts à ceux de monsieur Thomas Février dans une initiative d’amélioration de la pratique de gestion des risques de projet pour le bureau de livraison de projet du Groupe Technologique Desjardins.
CONFÉRENCE – En planification de projet, les évaluations d’efforts, de coûts, de durée et d’impact des risques sont généralement basées sur des estimations subjectives provenant d’experts. Notre conférence expliquera sommairement certains des biais cognitifs qui affectent le jugement des experts. La plupart des experts sont trop confiants dans leurs estimations de probabilité et de quantité incertaine, car ils sont influencés de façon inconsciente par des biais cognitifs. L’une des conséquences qui a été clairement démontrée est qu’ils sont moins fiables qu’ils ne le croient. Nous présenterons une formation de CALIBRATION que nous avons adaptée pour pallier ce problème et les résultats obtenus. Nous présenterons finalement en quoi la calibration des experts, associée à une simulation Monte-Carlo, peut fournir aux gestionnaires de projet et aux promoteurs, des informations pertinentes pour décider de l’allocation de ressources dans un contexte d’incertitude (coûts, durée et contingence reliée aux risques).

Jean-Pierre Pelletier

Lean Sigma Black Belt, PMP

Conseiller en architecture d’entreprise

QOHASH

Le Design Sprint: l’art d’intégrer l’humain à vos projets d’innovation
3 avril
BIO – Architecte d’entreprise chez QOHASH, monsieur Pelletier compte plus de 20 ans d’expérience en technologies de l’information dont plusieurs années à œuvrer dans les vecteurs de la transformation digitale, de l’organisation Agile et de sa gestion du changement. Spécialisé dans l’optimisation des processus dans l’objectif de maximiser les résultats des produits et des services, il détient différentes certifications : Lean Sigma Black Belt, Agile, ITIL et Project Management Professional.
CONFÉRENCE – Comment capter un enjeu complexe et le transposer en prototype testé auprès des utilisateurs et des autres parties prenantes, et ce, en 5 jours? Venez apprendre sur cette approche qui réunit la méthodologie Design Thinking et Design Sprint popularisé par Google Venture que nous combinons afin d’offrir le meilleur des deux méthodologies.

François Savard

Directeur général

Caisse Desjardins du Domaine-du-Roy

L’humain au cœur du changement

BIO – Monsieur Savard est un gestionnaire chevronné possédant plus de 19 ans d’expérience dans la direction, principalement en développement des affaires et en gestion de la performance. Il est reconnu par ses pairs et ses équipes pour son haut niveau d’engagement, son enthousiasme, sa créativité et son leadership rassembleur. Ses décisions sont fondées sur des valeurs de respect, d’intégrité, de professionnalisme et d’excellence, et ce, dans un contexte de rigueur permettant l’atteinte de résultats.
CONFÉRENCE – Peu importe les changements que nous devons vivre, une restructuration au sein de l’entreprise, de nouvelles pratiques de gestion, l’évolution de la technologie ou les attentes des clients, chacun d’entre nous doit s’adapter. Il est donc essentiel d’optimiser les contributions des membres de son équipe et de ses principaux collaborateurs dans les changements, en utilisant une approche simple, efficace et axée sur l’humain. Dans cette présentation, nous verrons des moyens pour faciliter l’adaptation aux changements qui sont nombreux et qui contribuent à réduire l’insécurité, les craintes et la confusion.

Manon Simard

Directrice RH et DO
GenePOC Diagnostic

Gestion de projet et gestion de l’humain, quelle est la différence?

 

BIO – Passionnée des personnes, madame Simard a comme mission de faire progresser les équipes et les organisations. Par son approche profondément humaine, orientée sur le dialogue authentique et l’émergence du leadership collectif et individuel, elle sait comment conjuguer les talents aux ambitions des entreprises. Tombée dans la marmite de la transformation dès le début de sa carrière, elle développe rapidement une pensée stratégique et une vision globale des enjeux d’une organisation. Elle est passée maître pour donner du sens aux contributions uniques des personnes et des secteurs dans le but de créer des équipes engagées et performantes. Madame Simard détient une maîtrise en gestion des personnes en milieu de travail de l’UQAR et est membre de l’Ordre des CRHA. Depuis plus de 20 ans, elle accompagne les leaders dans leurs défis au quotidien, que ce soit en entreprise manufacturière, dans le domaine des services, en PME ou dans les grandes organisations. L’inconfort qu’apporte le changement est la condition de succès essentielle pour engager le cœur et l’intelligence humaine dans la croissance de toute organisation.
CONFÉRENCE – Une bonne gestion de projet est très précise et détaillée, mais qu’est-ce qui fait que la gestion du changement ne peut être réalisée de la même manière? Quelles sont les conditions à mettre en place pour que les personnes s’approprient le projet et contribuent à son succès? Dans cette conférence, il sera question de faire confiance à l’intelligence des personnes, à mettre en place les conditions pour engager leur cœur et à célébrer les réussites… et les échecs du projet!

Suzanne St-Laurent

Chargée de projet

Société québécoise des infrastructures

 

BIO – À venir
CONFÉRENCE – À venir
Je m’inscris (Épargnez jusqu’à 25 % en vous inscrivant avant minuit, le 14 février 2019)

Anh Tran

PMP (2011), MBA

Conseillère stratégique en gestion des investissements, des risques et des bénéfices en ressources informationnelles

Ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale (MTESS)

Gestion de la réalisation des bénéfices des projets en ressources informationnelles (RI)

 

BIO – Madame Tran travaille depuis près de 20 ans dans le secteur des RI. Elle a livré des projets TI de grande envergure en France et à Québec dans un souci d’assurer leur pérennité. La réussite de ces projets est basée principalement sur la conduite des démarches de changement organisationnel qu’elle a su mettre en place. Depuis 2015, Mme Tran s’oriente dans la conception et la mise en œuvre de démarches et d’outils d’aide à la décision pour soutenir et orienter la gestion saine et efficiente des investissements en RI et surtout, pour appuyer le cadre de gouvernance des RI (Loi 135). Madame Tran est reconnue pour sa capacité à simplifier les concepts complexes, à les communiquer et à les transmettre. En parallèle à sa carrière dans la fonction publique, elle est chargée du cours en gestion de projets pour le niveau MBA à l’Université Laval.
CONFÉRENCE – Présentation d’une méthode innovante et moderne de la gestion de la réalisation des bénéfices des projets en ressources informationnelles (RI). Suite à cette présentation, vous ne verrez plus la technologie pour elle-même, mais comme levier à la transformation organisationnelle. Vous comprendrez les interdépendances entre les leviers technologiques, les transformations organisationnelles à réaliser, les bénéfices et les objectifs stratégiques de l’organisation. Vous constaterez comment une méthode en cinq temps et des outils d’aide à la décision vont vous aider à faire une saine et efficience gestion des bénéfices dans le cadre des projets en RI.